J'ai une boulimie de lecture de blogs cosméto  en ce moment...

Ce qui m'étonne, c'est la quantité de produits achetés : huile végétales les plus diverses et les plus exotiques, Huiles essentielles précieuses, hydrolats de toutes sortes, colorants et micas en tout genre...

Mais à la base , faire du savon et ses propres cosmétiques, ce n'est pas un acte militant?
...
contre les multinationales
contre la surconsommation
contre les produits de l'industrie chimique
...

parce que je pourrais aussi bien aller dans ma pharmacie et acheter des produits bio avec de l'emballage inutile certe mais joli.

Je mets ma casquette de Che écolo et décrète que mes savons et autres cosmétiques seront faits selon cette charte:
- les matières premières seront achetées localement (diminution du transport)
- les produits non produits localement seront achetés sous l'étiquette équitable et/ou bio
- un maximum de produit de consommation de bouche seront utilisés.
- préparation maison, macérats et décoctions maisons seront privilégiés par rapport à ceux trouvés dans le commerce
- limitation des produits chimiques (colorants et conservateurs bizarre -> OUT)

Je vais remettre en service mon petit frigo d'étudiante pour conserver mes huiles et autre tambouilles maison.

Mon premier savon?
il est mentalement prêt ....
déformation professionnelle : mon protocole doit être fini aux petits oignons avant de commencer.

Ce sera un savon végétalien au lait de quinoa et huiles saponifiées de coco, de palme, d'olive, de colza et de ricin.
Pas de bio à part le lait de quinoa maison.
Les huiles sont des huiles de consommation courantes non bio achetés à Karrouf, Leaderpascher et chez Velan.

Mon mixeur n'est toujours pas arrivé.

Je suis très mécontente de la poste en ce moment!!!