Dans la série savonnite aigüe, je cherche dans mes placards des ingrédients à détourner pour mes savons.

Aujourd'hui, j'ai :
- des canneberges sèchées : pleins d'anti oxydants
- du rooibos aromatisé à la cerise sauvage (ici) :  faible en théine mais plein d'antioxydants
- du sirop d'érable à la place du miel : plein de minéraux et .... heu d'antioxydants?

guest_star

Bon ça va être un savon antioxydant...
Je le fais selon la méthode à froid comme pour le savon au quinoa.

Recette:

¤ 32% d'huile de coco (huile peu sensible au rancissement; pour un savon dur, lavant et moussant même dans une eau calcaire et salée)

¤ 23% d'huile de palme (source de bêta-carotène, vitamine A et E; pour un savon dur avec une mousse stable)

¤ 20% d'huile de colza (huile sans odeur, stable et peu sensible au rancissement, riche en gamma linolenic acid, bon pour tous type de peau. Pour un savon conditionnant avec une mousse stable)

¤ 15% d'huile de tournesol (huile riche en vitamine A, C, D et E et en minéraux, idéale pour les peaux sèche et sensible mais sujette au rancissement)

¤ 5% d'huile d'olive (huile stable riche en protéines, vitamines et minéraux. Pour un savon hydratant et très doux)

¤ 5% d'huile de ricin (unique source d'acide ricinoléique, idéal pour les peaux sèches et abimées. Pour un savon émollient, riche, conditionnant et dur)

+ 2% du poids des huiles d'infusion de rooibos faite la veille et refroidie au frigidaire, émulsionnée dans les huiles avant d'ajouter la soude.

Soude calculée pour un surgraissage à 8%

J'utilise de soude liquide (30% w/w) et les calculs de quantité de soude sont faits avec SoapCalc9WP et MMSLyeCalculator (cliquez pour les fiches)

A la trace :

¤ 2 cuillères à soupe de canneberges sèches hachées grossièrement

¤ 2 cuillères à soupe de rooibos sec à la cerise

¤ 2 cuillères à soupe de sirop d'érable

Coulage dans un moule tapissé de papier sulfurisé pour faciliter le démoulage.

BARRE

BARRE_1DECOUPE

BARRE_2

Le savon s'est démoulé extrêmement facilement par rapport à la 1ère tentative. le papier sulfurisé n'a pas été brulé par la soude et il n'y a pas eu de couche blanche non plus.

Le savon est homogène à la coupe.

Les canneberges séchées ne sentent pas grand chose à la base donc je ne m'attendais pas à grand chose coté parfum.

On sent distinctement le rooibos mais pas le sirop d'érable :(

(note : mettre PLUS de sirop d'érable)

Reste à savoir si le parfum va se développer pendant la cure...

CURE

selon SoapCalc9, le savon aura les propriétés suivantes:
dureté............................. 41 (36 - 50*)
nettoyant ....................... 22 (14 - 22*)
conditionnant ................. 54 (45 - 80*)
mousseux ....................... 27 (14 - 33*)
onctuosité de la mousse.. 23 (16 - 35*)
valeur d'iode................... 65  (dureté du savon, idéal autour de 55)
valeur INS....................... 148 (équilibre entre huiles, idéal entre 145-165)

*valeurs idéales de SoapCalc9