Dans la série "je récupère tout et n'importe quoi", je vous présente mon savon Pho/Miel/Gingembre.

Si, si, vous avez bien lu. Pho. LE plat national vietnamien (avec les nems et d'autres bonnes choses pas bonnes pour les fesses)

Amis végétariens et végétaliens, faites demi-tour car ce savon contient de la graisse de boeuf!

...
...
...
...
Pour les curieux qui sont restés, j'utilise ici de la bonne graisse de bœuf écumée du bouillon de viande du PHO.

pho97_pho_dac_biet

Sans dévoiler la mythique recette familiale, il y a en gros : du boeuf, de l'oignon, des clous de girofle, de la coriandre en grain, de la badiane et du poivre noir.
Le tout cuit pendant 48 heures à feu très doux dans des litres et des litres d'eau...
Dans mon esprit bizarre, je me suis dit en voyant mon père écumer la graisse du bouillon :

"Mais c'est comme un mix de décoction et de macérat huileux! Les actifs lipophiles des épices sont logiquement dans cette graisse qui va aller dans la poubelle!"

(on récupère bien l'odeur des lys dans de la graisse de boeuf, si si, j'ai lu ça dans le Parfum de P. Süskind)

Eh ben je l'ai récupérée cette graisse.

Pour en faire un savon décontractant après l'effort.

J'ai rincé le gras plusieurs fois à l'eau chaude pour éliminer le sel contenu et les impuretés. La graisse "propre" récupérée est mise à décanter dans une brique de jus à température ambiante pour bien séparer les phases avant de mettre au frais. une fois la graisse solidifiée, je jette l'eau dans la phase inférieure et j'enlève les protéines grisâtres entre les phases huileuse et aqueuse.

Résultat :

graisse_de_beouf

Pas pire que l'huile de palme niveau couleur et on sent bien les épices du pho.
Je fais le savon selon la méthode à froid comme pour le savon au quinoa.

Recette:

31% coco (huile peu sensible au rancissement; pour un savon dur, lavant et moussant même dans une eau calcaire et salée)
27% graisse de boeuf (tallow beef)
22% huile de colza  (huile sans odeur, stable et peu sensible au rancissement, riche en gamma linolenic acid, bon pour tous type de peau. Pour un savon conditionnant avec une mousse stable)
15% huile d'arachide (huile émolliente excellente pour les massages car de pénétration lente. Attention: potentiellement allergène. Produit un savon mou, avec une mousse faible mais stable)
05% huile de ricin (unique source d'acide ricinoléique, idéal pour les peaux sèches et abimées. Pour un savon émollient, riche, conditionnant et dur)

Soude calculée pour un surgraissage à 8%

J'utilise de soude liquide (30% w/w) et les calculs de quantité de soude sont faits avec Soapcalc9 ici et MMSLye ici

La trace prend rapidement. Apparemment, j'ai de la chance avec mes mélange de graisses.

miel_gingembre

J'ajoute à la trace de 5% miel au gingembre... c'est une préparation coréenne avec du miel, du fructose et du gingembre à diluer dans de l'eau chaude ou froide. C'est très bon ET ça sent très bon (comme le gingembre confit).

Après moulage et 24 heures de pause:

savon_1savon_2savon_3

savon_COUP2

Pour l'instant il a une texture homogène et ferme mais sent bizarre...

(en espérant qu'il ne rancisse pas avant la fin de la cure... il va passer 2 heures dans le four pour accélérer la fin de la saponification)

selon SoapCalc9, le savon aura les propriétés suivantes:
dureté............................... 43 (36 - 50*)
nettoyant ......................... 23 (14 - 22*)
conditionnant ....................51 (45 - 80*)
mousseux ......................... 27 (14 - 33*)
onctuosité de la mousse....25 (16 - 35*)
valeur d'iode......................58  (dureté du savon, idéal autour de 55)
valeur INS......................... 152 (équilibre entre huiles, idéal entre 145-165)

*valeurs idéales de SoapCalc9

La prochaine fois, j'étudierais la possibilité de récupérer l'huile des merguez...

Je blague, il n'y a aucun principe actif dans les merguez et la chaleur vive c'est caca pour les acides gras!!!

A bientôt pour un savon plus conventionnel :)