BazooSavon

19 août 2008

Savon rooibos, canneberges et sirop d'erable : évolution dans le temps

BARRE_1
24 heures après

savon_seul_2_semaine_de_cure
2 semaines après
il est d'un couleur laiteuse et sent distinctement le thé!

par contre petite déception, pas la moindre odeur de sirop d'érable. :(

le savon mousse bien et est très agréable sur la peau.

savon_2_semaine_de_cure

RECETTE DU SAVON : ICI

Posté par bazookatz à 11:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


18 août 2008

Liste de recettes de savon

31 juillet 2008                02 aout 2008                04 aout 2008   
savon_1_2semaines_curesavon_seul_2_semaine_de_curesavon_1_cure
.
.
13 aout 2008
Shampoing_avec_et_sans_phase_de_gel

Posté par bazookatz à 21:13 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

Savon quinoa/miel/lavandin : évolution en image

24 heures après:
savon_24heure_coup_

il sent bon le miel caramélisé et le lavendin. il a une jolie couleur jaune soutenue.

2 semaines après:

savon_1_2semaines_cure

il sent toujours aussi bon mais la couleur bouton d'or est partie...

savon_2semaines_cure

recette ici

Posté par bazookatz à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13 août 2008

Shampooing citron/romarin/lavendin pour cheveux gras de Thomaelle

Pour illustrer mon post sur la phase gel, j'ai fait un shampoing solide selon la recette shampoing romarin/citron/lavande de Thomaelle.

Mes proportions:
36% HV olive vierge
26% HV palme
23% HV coco
15% HV ricin

Soude calculée pour un surgraissage à 5%.
J'utilise de soude liquide (30% w/w) et les calculs de quantité de soude sont faits avec Soapcalc9 ici et MMSLye calculator ici
Je mixe jusqu'à trace très épaisse puis ajoute de 1 cuillère à café de romarin finement haché, 1/2 citron jaune pressé et filtré et 1/2 cuillère de zeste de citrons haché finement.

J'ai divisé le savon en 2 parts dans 2 moules en papier sulfurisé plié maison.
Le premier a été déposé au frigo pour limiter la phase gel, le second a été emmitouflé au chaud pour une phase gel normale.

les voici en photos pour la postérité.

Shampoing_avec_phase_de_gel.

.

Shampoing_avec_phase_de_gel_d_moul_

.

.

Shampoing_sans_phase_de_gel.

.

Shampoing_sans_phase_de_gel_d_moul_

.

.

Shampoing_avec_et_sans_phase_de_gel

Le shampoing qui a eu une phase gel est plus foncé que celui qui n'en a pas eu.

selon SoapCalc9, le savon aura les propriétés suivantes:
dureté............................. 37 (36 - 50*)
nettoyant ....................... 16 (14 - 22*)
conditionnant ................. 59 (45 - 80*)
mousseux ....................... 28 (14 - 33*)
onctuosité de la mousse.. 34 (16 - 35*)
valeur d'iode................... 58  (dureté du savon, idéal autour de 55)
valeur INS....................... 151 (équilibre entre huiles, idéal entre 145-165)

*valeurs idéales de SoapCalc9

Ils vont aller gentillement en cure 4 semaines avant de toucher mon cuir chevelu.

Posté par bazookatz à 14:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 août 2008

Phase de gel

Dans la savonnerie maison, il y a 2 groupes qui s'opposent : ceux qui cherchent la phase de gel et ceux qui essayent de l'éviter. En fait chacun peut faire comme il lui plait...

Késako la phase de gel?

Soyons didactique, la réaction de saponification c'est ça:

                   REACTIFS                                     PRODUITS

765px_Saponification_triglyceride_fr

         HUILE            +   BASE         =>          SAVON       + Glycérol

Cette réaction chimique est:

- EXOTHERMIQUE = dégage de la chaleur soit l'énergie, donc est très favorisée dans le sens de la production de savon. Dans nos conditions normales de température et de pression de nos cuisines et terrasses, la réaction se fait irréversiblement de gauche à droite. Il est IMPOSSIBLE de faire la réaction dans l'autre sens, c'est à dire faire de la base et des acides gras à partir de glycérol. Dans certains forums, j'ai lu le terme DESAPONIFICATION. La désaponification reflète dans ce cas la séparation de la phase huile et la phase aqueuse contenant la soude et arrêt de la saponification par manque de contact entre les molécules. Cela peut arriver:
          ¤ quand on n'émulsionne pas assez la phase aqueuse et huileuse pour mettre en contact les

             acides gras et la base.
          ¤ quand la température des huiles est trop base et que les huiles solides se figent = fausse

             trace

- TOTALE = la réaction s'arrête quand il n'y a plus de réactifs à transformer (huile ou base). Dans les conditions de surgraissage (plus de huile que de soude), la réaction s'arrête quand il n'y a plus de soude. C'est pourquoi il est très important de calculer la quantité de base à ajouter à chaque fois pour des questions de sécurité. En cas d'erreur pour la soude, il est POSSIBLE de rectifier la soude excédentaire en rajoutant de l'huile manquante si le savon n'est pas figé ou de rebatcher si le savon est déjà dur. La réaction se fera même à froid mais plus lentement.

Pour accélérer la saponification, on maintient donc une température élevée et une agitation continue pour augmenter le contact huile/soude

Revenons à nos moutons.

La phase de gel est visuellement cette partie translucide et plus foncé obtenu dans le moule dans les heures suivant le moulage.
Il faut savoir que tous les savons faits par le procédé à chaud passent par la fameuse phase de gel.
Elle reflète simplement la montée de température normale de l'émulsion huile/soude et une saponification efficace. Dans le procédé à froid, la phase gel est favorisée par :
- la température des huiles avant saponification et soude, plus le mélange est chaud, plus il montera rapidement en température une fois moulé (38-42°, pas trop chaud sinon grumeaux, iil faut trouver le bon équilibre de température)
- par la quantité de savon dans le moule et la forme du moule :plus le moule contient du savon, plus la chaleur monte (= moins de surface d'exposition, donc +++ isolation)
- par le fait d'isoler ou non son moule. plus le mélange est maintenu à température chaude, plus la phase gel durera (effet thermos)

Un savon simple sans HE fragiles moulé dans un moule rectangulaire tout simple devrait être isolé dans des serviettes pour favoriser la saponification. La cure qui suit servira surtout à sécher le savon et à consommer éventuellement le reste de soude restant.

Cependant la réaction de saponification se fera même si il n'y a pas cette phase de gel qui dégage de la chaleur.
Dans le cas d'utilisation d'huile essentielles et de lait animal, il vaut mieux éviter une phase de gel importante sinon on perd tout bénéfice des HE ou on cuit le lait... il faut néanmoins que le mélange chauffe pour vérifier l'amorce de la réaction à la trace mais ralentir la montée de température après.
Il suffit de verser le savon dans des petits moules à une trace très épaisse (pour minimiser la séparation des phases éventuelle) ET mettre au frigidaire pour ralentir et bloquer la montée en température.
Pour répondre rapidement à la question qui arrive :

NON le froid ne casse pas la saponification, il la ralentit uniquement.

Si la trace est épaisse, la saponification du mélange est quasi finie au moulage.
Le savon passera obligatoirement une longue cure pour finir tranquillement la consommation de la soude restante (> 4 semaines).

Finallement, on favorisera ou non la phase de gel non obligatoire en fonction du savon voulu.
Il faut simplement éviter d'avoir une phase de gel hétérogène sauf pour raison esthétiques, car cette hétérogénité est souvent source de problèmes au démoulage.

Posté par bazookatz à 12:28 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,


04 août 2008

Savon improbable "Pho/miel/gingembre"

Dans la série "je récupère tout et n'importe quoi", je vous présente mon savon Pho/Miel/Gingembre.

Si, si, vous avez bien lu. Pho. LE plat national vietnamien (avec les nems et d'autres bonnes choses pas bonnes pour les fesses)

Amis végétariens et végétaliens, faites demi-tour car ce savon contient de la graisse de boeuf!

...
...
...
...
Pour les curieux qui sont restés, j'utilise ici de la bonne graisse de bœuf écumée du bouillon de viande du PHO.

pho97_pho_dac_biet

Sans dévoiler la mythique recette familiale, il y a en gros : du boeuf, de l'oignon, des clous de girofle, de la coriandre en grain, de la badiane et du poivre noir.
Le tout cuit pendant 48 heures à feu très doux dans des litres et des litres d'eau...
Dans mon esprit bizarre, je me suis dit en voyant mon père écumer la graisse du bouillon :

"Mais c'est comme un mix de décoction et de macérat huileux! Les actifs lipophiles des épices sont logiquement dans cette graisse qui va aller dans la poubelle!"

(on récupère bien l'odeur des lys dans de la graisse de boeuf, si si, j'ai lu ça dans le Parfum de P. Süskind)

Eh ben je l'ai récupérée cette graisse.

Pour en faire un savon décontractant après l'effort.

J'ai rincé le gras plusieurs fois à l'eau chaude pour éliminer le sel contenu et les impuretés. La graisse "propre" récupérée est mise à décanter dans une brique de jus à température ambiante pour bien séparer les phases avant de mettre au frais. une fois la graisse solidifiée, je jette l'eau dans la phase inférieure et j'enlève les protéines grisâtres entre les phases huileuse et aqueuse.

Résultat :

graisse_de_beouf

Pas pire que l'huile de palme niveau couleur et on sent bien les épices du pho.
Je fais le savon selon la méthode à froid comme pour le savon au quinoa.

Recette:

31% coco (huile peu sensible au rancissement; pour un savon dur, lavant et moussant même dans une eau calcaire et salée)
27% graisse de boeuf (tallow beef)
22% huile de colza  (huile sans odeur, stable et peu sensible au rancissement, riche en gamma linolenic acid, bon pour tous type de peau. Pour un savon conditionnant avec une mousse stable)
15% huile d'arachide (huile émolliente excellente pour les massages car de pénétration lente. Attention: potentiellement allergène. Produit un savon mou, avec une mousse faible mais stable)
05% huile de ricin (unique source d'acide ricinoléique, idéal pour les peaux sèches et abimées. Pour un savon émollient, riche, conditionnant et dur)

Soude calculée pour un surgraissage à 8%

J'utilise de soude liquide (30% w/w) et les calculs de quantité de soude sont faits avec Soapcalc9 ici et MMSLye ici

La trace prend rapidement. Apparemment, j'ai de la chance avec mes mélange de graisses.

miel_gingembre

J'ajoute à la trace de 5% miel au gingembre... c'est une préparation coréenne avec du miel, du fructose et du gingembre à diluer dans de l'eau chaude ou froide. C'est très bon ET ça sent très bon (comme le gingembre confit).

Après moulage et 24 heures de pause:

savon_1savon_2savon_3

savon_COUP2

Pour l'instant il a une texture homogène et ferme mais sent bizarre...

(en espérant qu'il ne rancisse pas avant la fin de la cure... il va passer 2 heures dans le four pour accélérer la fin de la saponification)

selon SoapCalc9, le savon aura les propriétés suivantes:
dureté............................... 43 (36 - 50*)
nettoyant ......................... 23 (14 - 22*)
conditionnant ....................51 (45 - 80*)
mousseux ......................... 27 (14 - 33*)
onctuosité de la mousse....25 (16 - 35*)
valeur d'iode......................58  (dureté du savon, idéal autour de 55)
valeur INS......................... 152 (équilibre entre huiles, idéal entre 145-165)

*valeurs idéales de SoapCalc9

La prochaine fois, j'étudierais la possibilité de récupérer l'huile des merguez...

Je blague, il n'y a aucun principe actif dans les merguez et la chaleur vive c'est caca pour les acides gras!!!

A bientôt pour un savon plus conventionnel :)

Posté par bazookatz à 14:31 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

02 août 2008

Savon rooibos/canneberges/sirop d'erable

Dans la série savonnite aigüe, je cherche dans mes placards des ingrédients à détourner pour mes savons.

Aujourd'hui, j'ai :
- des canneberges sèchées : pleins d'anti oxydants
- du rooibos aromatisé à la cerise sauvage (ici) :  faible en théine mais plein d'antioxydants
- du sirop d'érable à la place du miel : plein de minéraux et .... heu d'antioxydants?

guest_star

Bon ça va être un savon antioxydant...
Je le fais selon la méthode à froid comme pour le savon au quinoa.

Recette:

¤ 32% d'huile de coco (huile peu sensible au rancissement; pour un savon dur, lavant et moussant même dans une eau calcaire et salée)

¤ 23% d'huile de palme (source de bêta-carotène, vitamine A et E; pour un savon dur avec une mousse stable)

¤ 20% d'huile de colza (huile sans odeur, stable et peu sensible au rancissement, riche en gamma linolenic acid, bon pour tous type de peau. Pour un savon conditionnant avec une mousse stable)

¤ 15% d'huile de tournesol (huile riche en vitamine A, C, D et E et en minéraux, idéale pour les peaux sèche et sensible mais sujette au rancissement)

¤ 5% d'huile d'olive (huile stable riche en protéines, vitamines et minéraux. Pour un savon hydratant et très doux)

¤ 5% d'huile de ricin (unique source d'acide ricinoléique, idéal pour les peaux sèches et abimées. Pour un savon émollient, riche, conditionnant et dur)

+ 2% du poids des huiles d'infusion de rooibos faite la veille et refroidie au frigidaire, émulsionnée dans les huiles avant d'ajouter la soude.

Soude calculée pour un surgraissage à 8%

J'utilise de soude liquide (30% w/w) et les calculs de quantité de soude sont faits avec SoapCalc9WP et MMSLyeCalculator (cliquez pour les fiches)

A la trace :

¤ 2 cuillères à soupe de canneberges sèches hachées grossièrement

¤ 2 cuillères à soupe de rooibos sec à la cerise

¤ 2 cuillères à soupe de sirop d'érable

Coulage dans un moule tapissé de papier sulfurisé pour faciliter le démoulage.

BARRE

BARRE_1DECOUPE

BARRE_2

Le savon s'est démoulé extrêmement facilement par rapport à la 1ère tentative. le papier sulfurisé n'a pas été brulé par la soude et il n'y a pas eu de couche blanche non plus.

Le savon est homogène à la coupe.

Les canneberges séchées ne sentent pas grand chose à la base donc je ne m'attendais pas à grand chose coté parfum.

On sent distinctement le rooibos mais pas le sirop d'érable :(

(note : mettre PLUS de sirop d'érable)

Reste à savoir si le parfum va se développer pendant la cure...

CURE

selon SoapCalc9, le savon aura les propriétés suivantes:
dureté............................. 41 (36 - 50*)
nettoyant ....................... 22 (14 - 22*)
conditionnant ................. 54 (45 - 80*)
mousseux ....................... 27 (14 - 33*)
onctuosité de la mousse.. 23 (16 - 35*)
valeur d'iode................... 65  (dureté du savon, idéal autour de 55)
valeur INS....................... 148 (équilibre entre huiles, idéal entre 145-165)

*valeurs idéales de SoapCalc9

Posté par bazookatz à 14:17 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

31 juillet 2008

Méthode de saponification à froid avec le savon au quinoa/miel/lavandin

A la base ça devait être un savon au lait d'avoine, mais vu la diversité biologique du paquet non entamé de quaker, j'ai laissé tomber l'avoine (dans la poubelle) pour l'instant.
Et remplacé le lait d'avoine par le lait de quinoa.

Le quinoa est une graine très intéressante (détails ici) et à ma connaissance il n'y a pas d'essai de savon au quinoa.
Comme j'ai très confiance en moa, j'ai décidé de relever le défi pour un premier savon selon la méthode à froid.

lessive_de_soudePuis je n'ai pas réussi à trouvé de la soude en bille. A défaut, j'ai pris de la lessive de soude à concentration [NaOH] 30% (rayon droguerie de Karrouf). Il faut bien regarder si il y a écrit hydroxyde de soude ou NaOH, sinon on ne prend pas.

Apparemment on peut trouver de la soude spado chez Kasto ou encore chez Ochan. A vérifier.

Entrons dans le vif du sujet.

Voici matos nécessaire et les ingrédients en photos (j'ai oublié la balance en photo):

matos_savon

ingr_diants_savon_quinoa

O. ATTENTION/WARNING - précautions d'usage:

Lors de la manipulation de la soude, mettez des gants, des manches longues (une blouse ou un T-shirt manches longues + tablier) et des lunettes de protection pour les protections éventuelles. A défaut de lunettes de protection, mettez des lunettes de soleil fashion mouche.

tutu_blouse_V1

tutu_blouse_V2

Le masque n'est pas nécessaire puisque la saponification n'émet pas particules inhalables et que ce n'est pas un protocole stérile. Cependant si vous êtes phobique de la projection, mettez en un pour protéger le visage. en été c'est plutot dur de le garder sur le nez...

Faites votre savon à coté d'un point d'eau (cuisine) et réservez les instruments uniquement à cet usage.

En général, privilégiez les contenant en verre ou inox et évitez l'aluminium. L'utilisation de plastique est possible si on teste leur résistance à la soude préalablement. Les tupp' utilisable en microonde et congélation sont utilisables pour la savonnerie en général.

En cas de projection sur la peau ou dans les yeux, la consigne est de rester 15 min sous un flot d'eau froide pour entrainer et diluer la soude restante sur la peau.

Certaines personnes préconisent le vinaigre blanc pour neutraliser la soude mais le vinaigre n'est pas assez acide pour neutraliser rapidement la soude ... et 10 min de vinaigre dans l'oeil c'est :(

Par contre on peut neutraliser la soude sur les ustensiles en les trempant dans du vinaigre blanc avant de les rincer à grandes eaux.

Écartez grumeaux et chats de la cuisine.

Préparez vos ingrédients à l'avance, pour avoir tout sous la main.

Pour des raisons évidentes, n'utilisez pas le matériel utilisé pour la saponification pour la cuisine. Des traces de soude non neutralisées peuvent rester (surtout dans les matériaux poreux).

protocole_chaudi_re.

Vérifiez toujours vous-même la quantité de soude avec les calculateurs Sage/MMS et soapcalc9 et ne vous fiez pas aux quantités indiquées en g dans les recettes sur internet!


1. Pesée des HUILES et fonte au micro-onde des huiles solides dans les huiles liquides.

huile_solide

olivecolzaricin

30% huile de coco hydrogénée => 250 g
30% huile d'olive vierge            => 250 g
20% huile de palme hydrogénée=> 167 g
10% huile de colza                   =>  83 g
10% huile de ricin                    =>  83 g
                                              ---------------
                                    total  => 833 g

Comme pour fondre le chocolat ou le beurre, on met 1 min à moitié de la puissance, on touille puis on recommence jusqu'à ce que l'huile de palme soit fondue. On finit de fondre l'huile de coco en touillant l'huile chaude mais pas trop!

microonde_fontemicroonde_fonte_2

microonde_fonte_3

Pourquoi s'encombrer d'un bain marie et de vaisselle supplémentaire alors que c'est plus rapide au micro-onde?

selon SoapCalc9, le savon aura les propriétés suivantes:
dureté...............................29 (36 - 50*)
nettoyant ......................... 20 (14 - 22*)
conditionnant ....................57 (45 - 80*)
mousseux .........................29 (14 - 33*)
onctuosité de la mousse......28 (16 - 35*)
valeur d'iode......................58  (dureté du savon, idéal autour de 55)
valeur INS.........................154 (équilibre entre huiles, idéal entre 145-165)

*valeurs idéales de SoapCalc9

2. Pesée de la soude nécessaire pour un surgraissage à 8%

Selon SoapCalc9: 115.02g de soude solide (fiche ici)

Selon MMS lye:  115.53 g de soude solide (fiche ici)

Normalement, je voulais dissoudre ma soude dans un mélange d'eau et de lait végétal en respectant la proportion 1 eau : 3 huile, avec 1/3 d'eau minérale puis 2/3 de lait de quinoa en glaçons.

Vu que j'ai acheté de la soude liquide, je suis limitée par le volume de liquide. La concentration de 30% de NaOH signifie 0.30g de NaOH par g de liquide. On peut calculer la masse de solution de lessive à peser via MMS lye (fiche ici) ou soit même : 115g de soude solide = 115/0.3= 383 g de lessive de soude (c'est un simple produit en croix)

dans ces 383g de lessive il y a donc idéalement 115 g de soude et donc 268 g d'eau.

Sachant que 1g d'eau = 1mL d'eau et que la valeur maximale de liquide indiquée par MMS lye calculator est de 312 mL, je peux encore mettre 40 mL de lait de quinoa. M'étant acharnée à faire ce lait, je n'allais pas ne pas l'incorporer!

tutu_lait_quinoaquinoa_huile

quinoa_huile_4

J'ai fait fondre 4 glaçon de lait de quinoa dans le mélange d'huile puis utilisé le mixeur plongeant pour faire une pré-émulsion (à priori ce devrait faciliter l'émulsion soude/huile et donc la saponification).

3. saponification :
La soude est à température ambiante et les huiles émulsionnées avec le lait de quinoa sont à peine chaudes (38/40°).

J'ai transvasé l'huile dans un récipient haut car le précédent laissait des projections s'échapper.

Le récipient d'huile est posé sur la balance et je pèse la quantité de soude en la versant en 4 fois et en mixant vigoureusement.

saponification_1saponification_2

saponification_3

saponification_4

Je mélange bien en immergeant la partie mixante jusqu'à obtention d'une texture crémeuse type danette, ce qui arrive en quelques minutes (< 3 min).

on prend une petite quantité que l'on remet sur la mixture. Si elle ne coule pas et qu'elle fait ça:

saponification_5

saponification_7

on arrête de mixer, c'est ce qu'on appelle la trace!
J'ajoute 2 cuillères à soupe de quinoa, 3 squizz de miel liquide (< 2 c.à.s) et 1 c.à.sd'huile essentielle de lavandin bio (sanoflore) que j'incorpore à la spatule.

quinoamielHE_lavandin

4. coulage du savon :

moulage1moulage2moulage3

moulage4moulage5

J'ai acheté ces boites à ikéa (pas chère 1,99€ les 2)  en attendant que titi me fasse des boites en bois.

Munies de couvercle, je n'aurai pas besoin de film alimentaire pour protéger le savon de l'air et éviter la formation de "cendres" à la surface du savon.

J'isole ensuite les moules dans un endroit chaud pour favoriser la saponification (four, armoire, glacière).

On attend 24 heures pour que le savon durcisse.

5. nettoyage des ustensiles :

l'idéal c'est d'en laisser le moins dans le saladier... le savon fait est encore très caustique (près de  60 à 80 % de la soude est saponifiée mais bon...) et il ne faut pas le rejeter dans la nature.

Le surplus est enlevé à l'essuie-tout ou au papier journal puis jeté dans la poubelle. on trempe les ustensiles dans du vinaigre blanc dilué avant de tout rincer à grandes eaux et au liquide vaisselle.

6. Démoulage, découpage des savons et "cure"

Le démoulage se fait une fois que savon est solide (24 heure environ après coulage; moins selon la chaleur).

savon_24heure

Notez l'absence de cendre = couvercle efficace.

Je l'ai démoulé avec difficulté à cause de la rigidité de la boite et de la chaleur ambiante. Les savons ont passés 1 heure au congélateur avant de pouvoir démoulés en tapant sur le moule. Je mettrais la prochaine fois du papier sulfurisé au fond des moules.

Le savon a une texture homogène et sent bon le caramel et la lavande. Lors du rinçage des moules, j'ai eu une bonne mousse... Pour couper le savon, j'ai détourné une lyre à foie gras...

savon_24heure_1savon_24heure_2savon_24heure_3

savon_24heure_coup_

Attention la saponification n'est pas complète, il reste de la soude donc à manipuler avec des gants. la barre de savon est découpée en petits morceaux qui vont finir tranquillement leur saponification et leur dessèchement pendant 4 semaines dans un endroit sombre et ventilé. C'est la cure!

savon_cure

plus le savon est sec, plus lontemps il durera!

pardonnez les photos floues faites avec mon téléphone portable... Faut que j'investisse dans un appareil photo!

Que celles ou ceux qui veulent tester se manifestent!

Posté par bazookatz à 14:31 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

30 juillet 2008

Je danse...

car mon mixeur est ARRIVE!
c'est la fête!
comme je ne vais pas me répéter 2 fois, détails ici sur mon blog de fille futile.

Posté par bazookatz à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Quelle eau utiliser pour faire son savon?

Je ne suis pas de celles qui achètent de l'eau déminéralisée ou de l'eau pour solution injectable pour préparer des savons. C'est cher et inutile sans compter le mal de dos pour porter ces trucs lourds à la maison.

L'eau minérale, de source et du robinet peuvent être utilisées pour diluer la soude si elles ne sont pas trop dures!
Ce sont les ions Calcium Ca2+ qui peuvent poser problème car ils peuvent interagir avec les OH- de la soude pour former de l'hydroxyde de calcium Ca(OH)2, plus connue sous le nom de chaux.
Ce truc est corrosif (il y a toujours OH-) et diminue l'efficacité de la réaction de saponification.

Rappel:
matière grasse + soude (Na+, OH-) = savon de Na + glycérol

S'il n'y a pas assez de soude (OH-) pour réagir, il y aura trop de matière grasse au final = savon mou, huileux et raté

DURETE_EAU_FRANCE

durete_de_l_eau_2

TH = INDICATEUR DE LA MINERALISATION DE L'EAU

Si vous habitez dans une région à eau dure :

- achetez de l'eau en bouteille avec peu de calcium: mont roucous 1mg/L, volcania 4mg/L ou volvic 10mg/L vs. eau du robinet normale 60-100 mg/L et evian 78mg/L. Par contre, oubliez la contrex (467mg/L)!

tableau de concentration de calcium de différentes eaux ici

- filtrez l'eau du robinet avec une carafe brEEta, qui va réduire la quantité de calcium présente dans l'eau.

- préparez la veille une solution eau du robinet + un peu de savon. les molécules de savon vont piéger les ions Ca2+ et les faire précipiter. L'eau décantée obtenue sera tout à fait utilisable pour diluer la soude.

Posté par bazookatz à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,